Se relever d’une rechute


J’écris cet article parce que je me relève d’une rechute et j’en ai fait plusieurs. Aussi, je voulais simplement partager avec vous ce que je fais pour me relever d’une rechute en espérant que ça pourra vous être utile.

Les rechutes font partie du processus d’arrêt. C’est valable pour toutes les drogues sur Terre, y compris la cigarette. Maintenant, cela reste une rechute si vous vous relevez et arrêtez à nouveau de fumer. Si vous continuez à fumer, ce n’est plus une rechute : c’est une reprise du tabac. Mais, que vous ayez fumé quelques jours, quelques cigarettes ou un paquet, vous pouvez vous relever et vous dire non, je me reprends.

C’est ça la clé.

De nombreux ex-fumeurs avant vous ont rechuté à de nombreuses reprises. Sachez-le. Qu’est-ce qui fait qu’ils s’y sont arrivés ? Ils ont repris leur sevrage  dès que possible. C’est ce que vous devez vous dire.

À présent, analysons ! Voici ce que je fais : lorsque j’ai rechuté, je me suis posée devant mon PC pour écrire sur ma rechute. Je me suis posée deux questions :

  1. Pourquoi ai-je rechuté ?
  2. Comment faire autrement ?

Pourquoi est-ce que l’on rechute ?

La réponse est personnelle. Cela peut être un facteur interne (je me sentais en colère et donc, j’ai allumé une cigarette pour me calmer). Ou, ça peut être un facteur externe (j’étais en soirée et j’ai accompagné mes amis fumeurs). Il faut que vous identifiez ce qui vous a poussé à allumer cette première cigarette. Vous pouvez écrire dans un journal de bord, sur votre PC, sur une feuille ou en parler avec quelqu’un qui vous soutient dans votre arrêt tabagique.

À partir du moment que vous avez identifié la raison qui vous a poussé à fumer à nouveau, passons à la question suivante.

Comment faire autrement ?

Cette question est aussi importante que la première. Si vous avez répondu qu’à la première question, vous n’avez fait que la moitié du travail. Ici, vous devez trouver des stratégies pour agir autrement la prochaine fois. Cela risque de se reproduire (colère ou soirée). C’est même sûr que ça va se reproduire. Donc, réfléchissez à ce que vous pouvez faire pour ne pas rallumer cette fatidique première cigarette.

Vous n’avez pas d’idées ? Demandez conseils à un ami qui a arrêté de fumer. Participez à un groupe d’entraide (sur Facebook ou des forums). Parlez-en à un tabacologue.

En général, quand on répond à la première question, la réponse pour la suivante apparaît. Si ce n’est pas le cas, demandez de l’aide.

Et le plus important : recommencez ! Reprenez votre sevrage tabagique et ne laissez pas la cigarette avoir le dernier mot.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »