Livre sur l’addiction… tout à récrire


Souvent, les auteurs en herbe se disent que ce qu’ils ont écrit est génial, magnifique, sublime… que le premier jet est le meilleur, que c’est parfait. Faux.

J’ai relu mon livre sur l’addiction et franchement… je trouve qu’il est merdique. J’aurais dû faire plus de recherches, mieux structurer le livre, formuler en m’adressant au lecteur au lieu du moi, je. Bref, il est à retravailler complètement.

Pour vous dire la vérité, je ne sais pas comment faire. Je m’inspire de mon travail d’introspection que j’ai fait pour m’en sortir moi-même de la drogue. Je m’inspire de tout ce que j’ai appris dans les groupes de paroles thérapeutiques auxquels je participe encore. Alors, comment faire pour retravailler, récrire entièrement mon livre ?

Pour commencer, je suis heureuse de l’avoir laissé de côté pendant plusieurs mois. Avec le coma puis le décès de ma mère, je n’avais pas le temps et l’humeur à écrire, à travailler sur mes livres en cours.

Avec ce livre, je réalise que j’ai besoin de me former vraiment à l’écriture. Ça tombe bien, car il y a une formation à distance pour apprendre à avoir une rédaction professionnelle. J’ai besoin de la faire. Elle coûte 270 euros et ce n’est vraiment pas cher. Mais, je ne sais pas quand je vais la faire.

 

Quand j’ai médité sur la question de savoir quel objectif de vie que je veux atteindre (éliminant coach de vie, travailler dans une entreprise qui fait des sites web et autres projets farfelus), j’ai compris que même si ma vie a été instable et chaotique, je me suis toujours accrochée à l’écriture. Je n’attends pas d’être riche et célèbre comme J. K. Rowling. Non. Je veux simplement :

  • Écrire.
  • Publier ce que j’écris pour le partager.
  • Bon ben, si je gagne un peu d’argent OK, mais j’aimerais surtout que mes livres soient diffusés en librairie et sur le Net.

Avec l’auto-édition, on ne sait pas vendre ses livres dans les librairies. Pour cela, je dois passer par la voie classique, à savoir une maison d’édition traditionnelle.

On en revient à mon livre sur l’addiction ? Je ne trouve même pas un bon titre. Je ne trouve pas comment écrire la quatrième couverture. Mon livre est très loin d’être pro. Alors, je pense qu’il faut que je structure mon travail et que je récrive le livre entièrement. Ça va encore me prendre des mois.

Cependant, je ne lâcherai pas le projet dans lequel je suis.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »