Comment sortir de la dépendance affective ?


Il existe de multitudes de livres, d’articles sur Internet et autres qui parlent de la dépendance affective. Ils vous expliquent le processus et vous donnent peu de conseils finalement (selon moi évidemment). Bien entendu, je ne prétends pas tout savoir et avoir la recette miracle vu que je vais la tester à partir de ce jour, au moment où j’écris cet article. Cependant, après avoir médité et écrit ce que mon esprit m’envoyait comme message, j’ai décidé de partager avec vous des trucs que vous pouvez faire à votre tour.

Question : qu’est-ce que la dépendance affective ?

La dépendance affective est là quand on cherche chez autrui ce qu’il manque chez nous (amour, confiance, sécurité, appréciation…). Par exemple, si l’on manque d’appréciation envers soi, on va constamment chercher l’approbation des autres. Si l’on manque de sécurité intérieure, on va rechercher ce sentiment de sécurité chez autrui en lui demandant de combler nos besoins. Si l’on manque d’amour (le plus fréquent), on va se propulser corps et âme dans une relation amoureuse même si elle est, en réalité, toxique pour nous.

D’où ça vient ?

En général, ça provient de l’enfance. Des parents qui nous ont cassé et maltraités (parents toxiques). Un environnement qui ne nous a pas apporté ce dont nous avions besoin (comme le fait de boire et de manger à notre faim). Un environnement familial dépourvu d’amour.

Mais comment en sortir ? 

Tout simplement en apprenant à s’apporter à soi-même ce dont on a besoin.

Mais comment ? Perso, j’utilise quelques techniques en fonction de ce que j’ai besoin de combler en moi.

Prenons un exemple : l’amour de soi. En réalité, comment aimer réellement et pleinement les autres, ne pas attendre de son conjoint ou conjointe qu’il nous apporte cet amour qui nous manque tant ? Bien sûr, c’est en apprenant à s’aimer soi-même. Ça commence par le corps ! Chouchoutez-vous. Allez de temps à autre chez le coiffeur ou dans un institut de beauté pour prendre soin de votre corps.

L’amour de soi, c’est s’apporter ce dont on a besoin pour commencer et prendre soin de soi avant même de prendre soin des autres. Vous trouvez ça égoïste ? C’est ce que l’on appelle de l’égoïsme éclairé. On ne peut pas prendre soin des autres si l’on ne commence pas par soi.

Autre exemple : la sécurité.

Pour cela, il faut se rassurer en veillant à répondre à tous ses besoins de base :

  • Manger.
  • Boire.
  • Dormir.
  • Se laver.
  • Se loger.
  • Avoir un peu d’argent de côté quand on est en mesure de mettre de côté. (voyez mon article sur mieux gérer son argent).

Ensuite vient le classique confiance en soi. Je vais vous parler de mon propre vécu et vous dire comment je fais aujourd’hui pour sortir de certains schémas mentaux qui ont la vie dure :

Un enfant apprend à avoir confiance en lui à partir du moment où il est comblé dans son enfance. Quand j’étais petite, je travaillais très bien à l’école. J’étais parmi les premiers de classe chaque année et je terminais mon année scolaire avec brio. Cependant, ma mère disait à toutes ses amies et à qui voulait l’entendre que j’étais stupide et que j’avais raté mon année scolaire.

Cela a créé une déchirure importante en moi. Non, je savais que je n’étais pas stupide et j’avais beau faire des efforts, ma mère continuait de me traiter de stupide. Alors, j’ai pensé à lister toutes mes victoires dans la vie, mais ça n’a pas suffi à insuffler de la confiance en moi.

Comment je fais aujourd’hui ? Je parle à l’enfant intérieur. Dans chaque être humain adulte vit un enfant intérieur. C’est l’enfant que nous avons été. Il faut le rassurer, lui parler, lui dire des je t’aime.

Pour parler à l’enfant intérieur, il suffit de méditer et d’entrer en contact avec soi. La méditation ou simplement la musique relaxante vous permettra d’entrer dans un état de calme et méditatif où vous irez à la rencontre de votre enfant intérieur. Donc, la clé réside en ce point crucial de cet article : apportez à votre enfant intérieur tout ce dont il a besoin et vous allez combler tout ce qu’il manque chez vous.

Le résultat sera alors le suivant : vous allez sortir de la dépendance affective puisque vous allez vous apporter ce dont vous avez besoin. En vous donnant vous-même ce dont vous avez besoin, vous allez cesser de le chercher chez autrui.

Comment appliquer tout ça ?

Je vous dis ce qui fonctionne pour moi :

  • Faire de la méditation pour entrer en contact avec mon être.
  • Quand le contact est établi, parler avec cette partie de moi-même (par exemple, dire à mon enfant intérieur qu’elle est très intelligente pour qu’elle reprenne confiance en elle, et du coup en moi-même).
  • Écrire ce que je peux appliquer dans mes journées comme le fait de m’occuper de mes cheveux et faire des soins du corps et du visage une fois par semaine pour me donner de l’amour.
  • Veiller à assurer tous mes besoins pour me sentir en sécurité.

Cela peut sembler à de la schizophrénie et pourtant, ça ne l’est pas. Nous sommes composés de différents moi en nous qui forment dans leur ensemble notre personnalité. Comme un diamant avec de multiples facettes. En étant à l’écoute de soi pour commencer, on peut alors s’apporter ce qu’il nous manque.

Car la dépendance affective s’installe au moment où il y a des manques en nous qui n’ont pas été comblés au moment où ils devaient être comblés.

J’espère que cet article vous sera utile et commencez dès maintenant à prendre soin de vous.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »